LE PROGRAMME 2021

♫ Samedi 02 octobre 2021 - 20h30 - Église - Hameau Notre Dame - 82600 Verdun sur Garonne

_ThomasMillet-LM (2).jpg

©Thomas MILLET

Judith Derouin, soprano
Frédéric Bétous, alto
Guillaume Gutierrez, ténor
Loïc Paulin, ténor
Marc Busnel, basse
Nadia Lavoyer, soprano
Etienne Floutier, viole
Ulrik Gaston Larsen, théorbe

JOSQUIN COM(M)E BACH - LA MAIN HARMONIQUE
Frédéric Bétous, Direction

 

En août 2021, l’Europe célébrera le 500e anniversaire de la mort de Josquin des Prés (1521), le plus souvent nommé simplement Josquin, le premier grand maître de la polyphonie vocale des débuts de la Renaissance et sans doute la figure centrale de l’école franco-flammande.

Pour La Main Harmonique, dont le coeur de répertoire est celui de la Renaissance et de la polyphonie, il était ainsi tout naturel - voire indispensable - de concevoir un programme pour célébrer cette grande figure qui, au cours du XVIe siècle acquit la réputation du plus grand compositeur de l’époque et marqua nombre de ses confrères le siècle suivant et même au-delà.

Dans ce programme nous oscillerons donc entre les oeuvres de Josquin, notamment les célèbres Salve Regina et Inviolata et des pièces plus tardives de l’Europe musicale de la Renaissance ou du premier baroque avec John Ward pour l’Angleterre, Heinrich Schutz pour l’Allemagne et Francesco Usper pour l’Italie. Et nous déborderons largement le cadre de la Renaissance avec deux incursions dans l’univers polyphonique extrêmement coloré de Jean-Philippe Rameau et celui non moins riche de Jean-Sébastien Bach, terminant le programme par le fulgurant Lobet den Herrn, le tout ponctué par de courtes pièces instrumentales d’une part, et une oeuvre du jeune compositeur Bastien David d’autre part, qui nous réserve une belle surprise en nous proposant sa polyphonie toute autre du XXIe siècle.

Comme quoi, de la polyphonie de Josquin des Prés à celle de Jean Sébastien Bach, il n’y a qu’un pas ou presque…

 
♫ Dimanche 03 octobre 2021 - 16h00 - La Négrette - 82370 Labastide Saint Pierre
Photo 1 5tet Eleanor.jpg

Arnaud Bonnet, violon

Pauline Guenichon, alto

Bastien Mercier, violoncelle

Caroline Itier, contrebasse, basse électrique , chant

Florent Hortal, guitare

Mingo Josserand, son

EN CORDES ET BEATLES - ÉLÉANOR 5TET

 

Eleanor aime les Beatles. John, Paul, Georges et Ringo, elle en est folle ! Depuis son adolescence, ils rythment sa vie, ses joies, ses peines.

Eleanor, c’est vous, c’est moi, c’est celui qui chante toutes les chansons par cœur, c’est celle qui se rappelle seulement des refrains de « Yellow Submarine » ou de « Michelle ».

Eleanor crée son patchwork entre adaptations fidèles et transformations détonantes du répertoire des Beatles. Leurs chansons sont métamorphosées par un quintet d’instruments à cordes original. Le jazz se mêle à l’écriture classique, au groove, et tout ce kaléidoscope propose un relookage plus actuel du son pop des 6O’s.

Eleanor ose endosser les habits des Beatles tout en arborant ses propres couleurs.

♫ Samedi 09 octobre 2021 - 20h30 - Église - Hameau Notre Dame - 82600 Verdun sur Garonne

Curly Music official (©Geert Vanderslagmolen).jpg

©Geert Vanderslagmolen

Birgit Bornauw, musette de cour et cornemuse flamande

Benjamin Macke, accordéon diatonique et basse aux pieds

CURLY MUSIC  -  DUO MACKE - BORNAUW

 

Avec le duo Macke - Bornauw on connaissait It's Baroque to my Ears qui rencontra beaucoup de succès avec le public et sortit un album en 2016 : "It's Baroque to my Ears, c'est une passerelle entre deux époques, un fil tendu sur lequel deux funambules s'amusent à désorienter l'auditeur...". Birgit Bornauw et Benjamin Macke vous invitent aujourd'hui à découvrir la suite de cette histoire avec un deuxième opus intitulé Curly Music, un clin d'oeil à "early music" qui désigne les musiques anciennes. Il entrainera l'auditeur dans de nouveaux méandres, de nouvelles boucles entre un répertoire issu de la musique baroque et son interprétation à la façon des musiciens traditionnels d'aujourd'hui.
 

♫ Dimanche 10 octobre 2021 - 16h00 - Église Saint-Michel - 82600 Verdun sur Garonne

concertMadamicella.jpg

Alice Bénar, chant

Éloïse Chadourne, chant

Caroline Champy-Tursun, chant

Joëlle Gay, chant

Nadine Rossello, chant et direction

Jan Willem Jansen, orgue

MADAMICELLA  -  JAN WILLEM JANSEN

Polyphonies corses au féminin - Orgue

Dans l'église de Verdun sur Garonne , les cinq voix de l'ensemble Madamicella dialogueront avec le magnifique orgue Lépine du XVIIème sous les doigts de l'organiste Jan Willem Jansen.

Nous avions eu le plaisir de recevoir l'ensemble Madamicella, sous la direction de Nadine Rossello, dans notre festival. Cet ensemble revient en quintette, avec un nouveau programme de polyphonies corses a cappella d'hier à aujourd'hui. Un chant de témoignage, de tradition mais aussi de création pour tout raconter, du plus léger au plus grave, de la façon la plus simple à a plus poétique. Un chant construit pour souligner la singularité de chacune et favoriser la cohésion de l'ensemble. Ces cinq chanteuses rendent un vibrant hommage aux femmes dans la tradition corse où les chants profanes et sacrés rythmaient et rythment encore la vie quotidienne.

Comme en écho à ces chants profonds et enracinés, Jan Willem Jansen ponctuera le concert par des interventions musicales à l'orgue.

Jan Willem Jansen est cofondateur du département de musique ancienne du Conservatoire de Musique de Toulouse et assure, aux côtés de Michel Bouvard, la responsabilité du nouveau département supérieur « Orgues et Clavecins ». En plus de son rôle d’enseignant, son activité d’interprète l’a amené à jouer avec les meilleurs ensembles baroques européens, notamment La Chapelle Royale de Paris, Le Collegium Vocale de Gand (Philippe Herreweghe), Hesperion XX de Barcelone (Jordi Savall), Les Sacqueboutiers et l’Ensemble Baroque de Limoges (Christophe Coin). Il est titulaire de l’orgue Ahrend du Musée des Augustins et de la Basilique Notre-Dame de la Daurade à Toulouse.